Parité ou complémentarité ?

J’ai trouvé hier sur un site de chrétiens contestataires (1),  un extrait de l’échange du cardinal Vingt-Trois et de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, le dimanche de Pâques. Dialogue suscitant, on s’en doute, la colère de ces frères et sœurs prompts à s’enflammer dès qu’une autorité ecclésiastique s’exprime un peu fermement…

« Est-ce que vous dites, demandait le célèbre journaliste à Mgr Vingt-Trois : “eh bien oui, moi aussi, j’ai évolué, je pense que la parité est une question au sein de l’Eglise de France” ?
– Non, répond le cardinal, je ne pense pas que la parité est une question au sein de l’Eglise de France, parce que je ne sais pas ce que c’est que la parité… Je pense que malgré tous vos efforts, vous ne pourrez jamais mettre au monde des enfants… »

J’aime assez, chez Mgr Vingt-Trois, ce côté brut de décoffrage, « rude abord » face aux journalistes qui tirent à vue et le bombardent de questions. Mais, il faut dépasser la rudesse et revenir à la vérité chrétienne sur l’homme, la femme, leur vocation propre. Sachant que dans l’Eglise comme dans la famille, c’est moins la parité que la complémentarité qui est à l’ordre du jour (lire en « spiritualité conjugale »).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s