Festival marial à Lyon : va, cours, vole… la louange !

Depuis quelques années, des paroisses parisiennes bruissent de leur ferveur. Louange, chapelet, partage, c’est le triptyque mis en œuvre par des groupes de jeunes qui mêlent la louange au recueillement et à la prière du rosaire. Parfois trois temps dans leurs rencontres. Parfois quatre : on parlera alors de louange / enseignement-témoignage / intercession-chapelet / partage et bouffe !

A trois ou à quatre temps, la confiance est de mise : vous pouvez entrer dans leur danse le coeur en paix.

Ces groupes de prière animés par des jeunes ont pour nom Abba (Saint-Etienne du Mont, Paris 5e), Plénitude (Saint André de l’Europe, Paris 9e), Resucito (Sainte Jeanne d’Arc à Versailles) ou Kavod (Sainte Cécile à Boulogne-Billancourt).

Ils ont un point commun. Ils vont, courent, volent à la louange, à Jésus par Marie. Troisième vague de ce « Renouveau charismatique » vivifié par les JMJ de 1997 à Paris, avec Jean-Paul II.

La troisième vague du Renouveau charismatique en France… Des jeunes découvrent le Seigneur par et avec Marie. Photo Raphaël Cei/FMI

Marie, figure de proue
Merveille sous nos yeux. Des jeunes qui n’ont pas peur de dire leur amour de Jésus et de Marie. Au prix parfois de frottements avec certains prêtres, formés à ce « Jésus seul »… qui fait quelquefois des prêtres esseulés.

Pas d’embrouille, en effet, pour nos jeunes : Jésus est leur Seigneur et Sauveur. Marie ? « C’est la figure de proue. L’Eglise est comme un immense vaisseau dont la figure de proue serait Marie. »

De qui cette déclaration de principe ? Des organisateurs du Festival marial international, cinquième du nom, qui se tiendra à Notre-Dame de Fourvière du 27 avril au 1er mai. Ils appartenaient (appartiennent quelquefois encore) aux groupes de prière susnommés. Mais ils ont vu plus grand, créant il y a deux ans l’Alliance mariale internationale (AMI), présidée par Christophe Renault. Tous à Jésus par Marie : « Le Festival marial international s’organise autour de deux piliers majeurs que sont le Rosaire et l’Adoration, annoncent encore les organisateurs dans leur dossier de presse. L’un et l’autre sont proposés jour et nuit pendant toute la durée du Festival. »

Dernier week-end de préparation
Après trois années à Paray-le-Monial, où ils étaient hébergés, autour du 15 août, par la communauté de l’Emmanuel, les participants au Festival marial investissent Lyon-Fourvière pour la deuxième année, sur le pont qui ouvre mai (27 avril-1er mai), mois de Marie, et sous la houlette du cardinal Philippe Barbarin.

Comme en 2011, le cardinal Barbarin dispensera un enseignement aux « festivaliers ». Rendez-vous à Notre-Dame de Fourvière, à 13h30, samedi 28 avril. Photo Raphaël Cei/FMI

Il fait bon prier avec eux. Le week-end des 14-15 avril, ils ont préparé à Saint-Jean-Baptiste de la Salle, chez le curé le plus marial de la capitale, le père de Menthière, ce 5e festival. Il y a là Christophe, Typhaine, François, Sophie, Inès, Raphaël… une trentaine de personnes en tout, tous organisateurs ou simples volontaires, bénévoles pour assurer l’accueil et la logistique.

« Ces volontaires, on les appelle les Sim’s : les serviteurs inutiles de Marie, précise Typhaine, la jeune pro responsable de l’organisation du festival, aux côtés de François. Ils seront 80 à Lyon. »

Constitués en étoiles
Ces volontaires font donc partie de l’AMI, une « Alliance », bref une communion spirituelle. Rien que l’acronyme, vous êtes en confiance, vous faites ami-ami.

L’AMI donc : 300 personnes environ, principalement en France. Il sont d’âges divers (la quarantaine en moyenne), car si l’Alliance est initiée par de jeunes catholiques, tous les âges sont représentés dans les groupes de prière. Ceux-ci ont reçu le nom d’« étoiles » qui réunissent 5 à 7 personnes, une ou deux fois par mois, de préférence le jeudi, pour le triptyque louange-chapelet-partage. Une quarantaine d’étoiles ont été constituées à ce jour.

Etoile sous nos yeux… en 2011, au Festival marial international. Photo Raphaël Cei/FMI

François, responsable du 5e Festival marial, en explique la genèse : « En évoluant de Paray à Fourvière, nous nous sommes rendu compte de la nécessité pour ceux qui avaient vécu le temps fort  du Festival marial, de se retrouver dans l’année. D’où la constitution des étoiles et l’organisation de quatre week-ends de prière, de réflexion, de partage en plus de notre rendez-vous annuel. »

Logique : les étoiles sont ordonnées à « Marie, étoile de la nouvelle évangélisation » – la formule de Benoît XVI retenue comme thème de ce 5e festival. A la suite du Saint-Père, les festivaliers s’interrogeront : « Quel modèle missionnaire Marie donne-t-elle au chrétien au quotidien ? »

Liens fraternels
Solidement accrochées à la foi de l’Eglise, les étoiles gravitent sur un axe précis : « La préoccupation de l’Alliance, c’est d’abord de prendre le temps de prier les uns pour les autres. Nous ne voulons pas passer à côté de l’essentiel : construire des liens fraternels et spirituels. »

Deux dimensions dans l’AMI : la vie fraternelle et spirituelle ne s’y confond pas avec l’apostolat : « Cette distinction est très importante, ajoute François au nom de son “étoile” d’organisateurs. On peut “griller” des gens si on néglige la dimension fraternelle et spirituelle. L’association qui vous engage dans un apostolat ne s’occupe pas forcément de vous. Or, vous n’êtes pas là seulement pour offrir une compétence, un savoir. Vous êtes là aussi pour exister. Avant d’être un serviteur, vous êtes une personne, désireuse de rencontrer son prochain, de le connaître et de goûter avec lui l’Esprit qui nous conduit. »

A suivre…
En attendant, deux sites pour les découvrir : www.alliancemariale.com ; www.festivalmarial.com

« Je suis tout à toi, Marie, Vierge sainte,
Tout ce que j’ai est tien, Marie, Vierge pure,
Sois mon guide en tout, Marie, notre Mère. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s