Laïcs : l’appel de Benoît XVI à « un changement de mentalité »

C’est un message du pape qui fait date – au moins pour votre serviteur. Je le découvre et le commente via la synthèse qu’en a proposé jeudi 23 août l’agence Zénit, sous la plume d’Anne Kurian (1).

Le Saint-Père exhorte les laïcs à assumer « la fin apostolique de l’Eglise » en «coresponsabilité » avec les pasteurs. « La coresponsabilité, écrit le Saint-Père, exige un changement de mentalité touchant, en particulier, au rôle des laïcs dans l’Église, qui doivent être considérés non comme des « collaborateurs » du clergé, mais comme des personnes réellement « coresponsables » de l’existence et de l’action de l’Église. »

Ce message est donc adressé par Benoît XVI aux participants du Forum international d’Action catholique (FIAC), ouvert le 22 août dernier, à Iaşi, en Roumanie (sur le thème « coresponsabilité ecclésiale et sociale »). Il s’inscrit dans l’évidente continuité du concile Vatican II. 

A l’heure où l’Eglise doit avec une prudence renouvelée se garder aussi bien à droite (intégristes et tradis « identitaires ») qu’à gauche (CCBF, « progressistes » tous azimuts), ce message rappelle d’utiles règles de base aux populations confessant le catholicisme.

Alors oui, Benoît XVI appelle à un « changement de mentalité ». Le message s’adresse en priorité aux laïcs, mais les ecclésiastiques y puiseront sans aucun doute la part qui leur revient.

La coresponsabilité « de l’être et de l’agir de l’Eglise » implique, de la part des laïcs, qu’ils s’approprient « l’engagement à œuvrer pour la mission de l’Eglise », notamment par « la prière, l’étude, la participation active à la vie ecclésiale », ceci avec « un regard attentif et positif envers le monde, dans la recherche continuelle des signes des temps », comme l’indique l’agence Zénit.

Ces laïcs doivent « cheminer vers la sainteté », « poursuivre avec générosité » leur service à l’Eglise, en « vivant pleinement leur charisme », qui « assume » fondamentalement « la fin apostolique de l’Eglise dans sa globalité, en équilibre fécond entre Eglise universelle et Eglise locale ».

Bien entendu, les ecclésiastiques, évêques, prêtres et diacres, doivent assumer face aux laïcs leur fonction de « responsables capables d’éduquer à la coresponsabilité ecclésiale et sociale ».

Dans son message, Benoît XVI parle surtout du comportement que l’Eglise désire voir chez les laïcs. De fait, leur foi, leur espérance et leur charité renouvelées dans l’Esprit Saint doivent être vécues au diapason des attentes de l’Eglise et donc « en cordiale communion avec les évêques ».

Aux laïcs donc « d’assumer et partager les choix pastoraux des diocèses et des paroisses », en « favorisant des occasions de rencontre et de sincère collaboration avec les autres composantes de la communauté ecclésiale », et en « créant des relations d’estime et de communion avec les prêtres, pour une communauté vive, ministérielle et missionnaire ».

A eux, encore, d’agir « en esprit d’intime union avec le successeur de Pierre » et « d’active coresponsabilité avec leurs pasteurs ».

A eux, en somme, de s’affirmer comme « un laïcat mature et engagé, capable de donner sa contribution spécifique à la mission ecclésiale », tout en respectant « les ministères et les devoirs de chacun dans la vie de l’Eglise ».

Un secret partagé par le pape, tout simple, pour aboutir à cette communion : c’est l’esprit de famille. Citant la Constitution dogmatique Lumen Gentium, Benoît XVI rappelle que le rapport entre laïcs et pasteurs doit être « familial » : « il est important d’approfondir et de vivre cet esprit de communion profonde dans l’Eglise, caractéristique des débuts de la communauté chrétienne », insiste-t-il.

C’est toute la difficulté. L’Eglise est cette famille où l’amour doit l’emporter sur les égos et recoudre toutes les déchirures. Le laïc doit appartenir à cette famille d’Eglise et en même temps garder un cœur largement ouvert à tous ceux qui n’en font pas partie.

Ainsi, indique le pape, les laïcs doivent-il être disponibles « pour participer, à tous les niveaux de la vie sociale, culturelle et politique », avec toujours en vue « le bien commun ».

Ainsi ces laïcs doivent-il être crédibles. Leur vie doit être « transparente », « guidée par l’Evangile » et « éclairée par la rencontre avec le Christ, aimé et suivi sans crainte ».

Ainsi ces laïcs doivent-ils se reconnaître perfectibles et donc entendre cet encouragement du Saint-Père à « ne pas se fatiguer d’affiner toujours plus, avec une formation sérieuse et quotidienne, les aspects de [leur] vocation particulière de laïcs, appelés à être des témoins courageux et crédibles dans tous les milieux de la société ».

A ces conditions, les laïcs seront certainement prêts à s’affirmer comme « un laboratoire de mondialisation de la solidarité et de la charité », et auront « le courage de formuler des propositions exigeantes », afin de « grandir, avec toute l’Eglise, dans la coresponsabilité d’offrir un futur d’espérance à l’humanité ».

C’est un beau message. Il reste à l’articuler avec la vocation de chaque baptisé à donner toute sa vie au Christ pour exercer dans sa plénitude son sacerdoce baptismal. J’espère que nos pasteurs profiteront du 50e anniversaire de Vatican II et de l’Année de la Foi pour approfondir cette question du sacerdoce commun, comme l’a déjà fait, chez nous, l’un des évêques auxiliaires de Paris, Mgr de Moulins-Beaufort.

Puissent-ils scruter et illustrer pour nous les trois orientations fondamentales données aux chrétiens pour l’exercice de leur sacerdoce commun – selon qu’ils sont engagés dans la vie conjugale sacramentelle, la vie consacrée ou le sacerdoce ministériel. Trois vocations dans l’Eglise. Chacune propre à mener le baptisé sur un chemin de sainteté.

  • (1) Le texte de ce Message de Benoît XVI a été mis en ligne, en français, le 30 août, sur le site du Vatican.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s