Béni soit le pape François !

Georges-Marie Bergoglio, pape François Ier, élu ce 13 mars 2013 comme successeur de saint Pierre.

Georges-Marie Bergoglio, évêque de Rome et pape François, élu ce 13 mars 2013 comme successeur de saint Pierre.

Avec Georges-Marie Bergoglio, le pape François, serions-nous appelés à vivre un temps missionnaire et d’évangélisation, un temps de paix et de concorde, un temps propice à la « floraison » et l’épanouissement partout dans le monde d’hommes et de femmes spirituels, suivant les pas du Christ avec la confiance et la simplicité de saint François d’Assise ?

Avec le pape François, la Curie romaine renouera-t-elle avec davantage d’humilité, celle du poverello ? Aurons-nous dans cette époque d’individualisme morbide et d’orgueil la joie de vivre, à son école, dans l’esprit des frères mineurs ?

Saint Bonaventure, mort au concile de Lyon en 1274, ministre général de l’ordre franciscain et cardinal, écrit dans son « Hexaëmeron » : « il y a sept temps dans le Nouveau Testament : le temps de la communication de la grâce, celui du baptême dans le sang, celui de la norme catholique, celui de la loi de justice, celui de l’exaltation de la chaire pontificale, celui de la manifestation de la doctrine et celui de la paix définitive ».

Benoît XVI avec Jean-Paul II ont porté à son plus haut point « la manifestation de la doctrine ». Puissions-nous vivre maintenant, comme fruit de l’humilité franciscaine, ce temps de paix définitive prophétisé par Isaïe : « On ne lèvera plus l’épée nation contre nation, on n’apprendra plus à faire la guerre » (Is 2,4) ! Puissions-nous goûter ce temps de conversion et de plénitude de la révélation auquel s’intéressa notamment, et de façon lumineuse, un certain Joseph Ratzinger dans la thèse qu’il soutint en 1957 sur « La théologie de l’histoire de saint Bonaventure » !

Merci à François, notre nouveau Saint-Père, de s’être placé, hier soir, dans les pas du Christ avec Marie, Mère de l’Eglise, invoquée et priée dès ses premiers mots. Et grâce soit rendue à Dieu de lui donner l’occasion d’inaugurer son pontificat en la fête de saint Joseph, le 19 mars prochain.

Très Saint-Père, comme vous nous l’avez demandé, nous prions Dieu de vous bénir, en Lui, nous prions pour vous et vous bénissons de tout notre cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s