Spiritualité conjugale

L’homme, initiative du don, la femme, accueil du don. A chacun, sa vocation propre (suite de notre post du 11 avril).

L’homme et la femme sont expression de l’Amour de Dieu. Des prêtres nous le rappellent et l’enseignent. Comme l’archevêque de Paris lui-même  (« La famille, un bonheur à construire », Parole et Silence, 2011). Comme aussi le P. Pierre Marie (PPM), de la congrégation des Serviteurs de Jésus et Marie, une communauté établie depuis sa fondation sous le patronage du Cœur immaculé de Marie (2). Cette communion des personnes, dans la complémentarité des sexes et dans l’amour sponsal, l’amour des époux, est un don de Dieu. L’homme, initiative du don, la femme, accueil du don. A chacun, sa vocation propre.

Que mettons-nous en avant dans les relations homme-femme ? La parité et la rivalité… ou la complémentarité et la conjugalité ? Photo DS/SC

Extrait des réflexions proposées par le P. Pierre-Marie : « La femme rappelle à l’homme qu’il est fait pour la communion des personnes (…). Ce n’est pas que dans le “faire” qu’il va se réaliser, mais aussi dans l’ “être”, dans la relation. (…) Le sacerdoce de la femme, c’est la vie. Tout son corps est ordonné à la vie. La maternité, inscrite dans le corps de la femme, est l’expression de son don. C’est aussi vrai pour les femmes consacrées qui portent du fruit en accueillant le Christ comme époux. » La femme « inspire l’homme à se donner. Tous deux sont complémentaires. L’homme qui ne se laisse plus éclairer par son épouse mutile sa propre vocation et inversement ».

Tout cet enseignement de PPM (animant une Halte spirituelle à l’abbaye d’Ourscamp en mai 2007), d’une grande profondeur (comme celui donné par ailleurs sur le mariage), s’enracine évidemment dans la Parole de Dieu, Ancien et Nouveau Testament, et dans l’enseignement de l’Eglise, à commencer par celui du pape Jean-Paul II  (cf. « La Spiritualité conjugale selon Jean-Paul II », d’Yves Semen, Presses de la Renaissance , 256 pages, 2010). Il montre que l’évangélisation passe désormais, auprès de nombre de nos contemporains, par « un réapprentissage de ce qu’est la personne humaine ».

Et là est bien toute la difficulté que rencontre l’Eglise. Son discours sur le couple et le mariage, sur la vie naissante s’appuie, comme l’écrit PPM,  sur cette idée que « la femme est faite pour accueillir en son sein la présence de Dieu », la Vierge Marie en étant « l’exemple parfait » . Or, la société moderne semble pour l’instant incapable d’entendre une telle parole.

"La maternité, inscrite dans le corps de la femme, est l’expression de son don. C’est aussi vrai pour les femmes consacrées qui portent du fruit en accueillant le Christ comme époux." Photo DS/SC

Dieu dans l’enfant à naître ? A rebours de notre foi, le discours dominant chosifie les corps et l’enfant dans le sein maternel. Cet enfant dont Marie, Mère de l’Eglise, nous enseigne qu’il est avant tout le signe de la présence de Dieu. Refuser l’enfant comme un don de Dieu, comme un être à part entière créé à son image, prétendre y voir au contraire un prolongement accidentel de soi-même, heureux ou malheureux selon le confort du jour, ou un objet que l’on possède (et dont on peut se défaire) est le comportement le plus répandu aujourd’hui.

Le drame, c’est qu’un certain féminisme individualiste et libertaire qui se dit chrétien entérine un tel discours, à force de penser les relations homme-femme en termes de rivalité et de parité alors qu’elles ne valent qu’en termes de complémentarité, de conjugalité, de don. « La vie est un don, pas un dû… , ajoute PPM (…). Si on oublie la présence de Dieu, tout part à vau-l’eau, on n’a plus de références ». Puissent nos frères et sœurs chrétiens en butte à ce discours de l’Eglise sur la vie renouveler leurs cœurs à l’écoute de nos évêques, experts en humanité.

(1) Des chrétiens dits « progressistes » (le site http://baptises.fr), contestant entre autres choses le magistère du pape, réclamant le mariage des prêtres et le sacerdoce ministériel pour les femmes, soutenant les théoriciens du genre, doctrine selon laquelle l’identité sexuelle d’un individu est moins un donné biologique qu’une construction sociale et culturelle, chacun étant appelé à choisir son « genre »…

(2) Il me semble que ce qui se vit et s’enseigne dans cette communauté notamment établie à l’abbaye d’Ourscamp (Oise) est vraiment médité dans une grâce spéciale d’union au cœur de la très Sainte Vierge, qui peut être familière à nos frères et sœurs de l’Archiconfrérie de Notre-Dame des Victoires.

Prière de Jean-Paul II pour les familles

« O Dieu, de qui vient toute paternité au ciel et sur la terre, Toi, Père, qui es Amour et Vie,
fais que sur cette terre, par ton Fils Jésus-Christ, « né d’une Femme « , et par l’Esprit-saint, source de charité divine, chaque famille humaine devienne un vrai sanctuaire de la vie et de l’amour pour les générations qui se renouvellent sans cesse.
Que ta grâce oriente les pensées et les actions des époux vers le plus grand bien de leurs familles, de toutes les familles du monde.
Que les jeunes générations trouvent dans la famille un soutien inébranlable qui les rende toujours plus humaines et les fasse croître dans la vérité et dans l’amour.
Que l’amour affermi par la grâce du sacrement du mariage soit plus fort que toutes les faiblesses et toutes les crises que connaissent parfois nos familles.
Enfin, nous te le demandons par l’intercession de la Sainte Famille de Nazareth, qu’en toutes les nations de la terre l’Eglise puisse accomplir avec fruit sa mission dans la famille et par la famille.
Toi qui es la Vie, la Vérité et l’Amour, dans l’unité du Fils et du Saint-Esprit.

Amen. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s